Nul ne veut travailler pour rien

lundi 26 juin 2017
par Luciano Branco

Au départ, le travail fut créé et voulu par Dieu. Le psaume 127 dit que par moment, le travail équivaut à de la vanité.

Nous sommes interpellés, car personne ne souhaite travailler pour rien.

Résumé

Beaucoup de choses dépendent de notre travail. C’est vrai et cela est confirmé par la Bible. Le travail est quelque chose de bon et de sain, dès le commencement. Certes, il a été maudit à la suite du péché, mais au départ, le travail fut créé et voulu par Dieu.

Ce que dit le psaume 127 est que par moment, le travail équivaut à de la vanité.

Nous sommes interpellés, car personne ne souhaite travailler pour rien.

3 vérités sont à apprendre de ce psaume :

  1. Le travail sans Dieu est vain. Poursuivre cela est une erreur fatale. C’est voué à l’échec.
  2. Le travail avec Dieu n’est pas vain. Dieu nous invite à travailler avec lui. On peut s’appuyer sur lui. Dieu travaille derrière notre travail. Même quand nous dormons ! Dieu travaille en coulisses. De même pour l’éducation, on peut appliquer les meilleurs principes, si Dieu n’y est pas, cela ne sert à rien.
  3. Le travail pour Dieu sera forcément béni. Notre travail est une forme d’adoration. Les gestes les plus simples prennent un sens particulier. Peu importe ce que je dois faire, si c’est pour Dieu, c’est bon. Si tu veux connaître ton don, mets-toi au travail !

Ma vie d’église est-elle une option ? Ou bien est-ce l’essentiel ? Si vous ne voulez pas travailler pour rien, travaillez avec Dieu et pour Dieu.

Le peu représente beaucoup si Dieu y est. L’abondance n’est rien si Dieu n’y est pas.

Passages Bibliques associés

Psaume 127

  1. Cantique des degrés. De Salomon. Si l’Éternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain ; Si l’Éternel ne garde la ville, Celui qui la garde veille en vain.
  2. En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, Et mangez-vous le pain de douleur ; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil.
  3. Voici, des fils sont un héritage de l’Éternel, Le fruit des entrailles est une récompense.
  4. Comme les flèches dans la main d’un guerrier, Ainsi sont les fils de la jeunesse.
  5. Heureux l’homme qui en a rempli son carquois ! Ils ne seront pas confus, Quand ils parleront avec des ennemis à la porte.

Proverbes 13

4. L’âme du paresseux a des désirs qu’il ne peut satisfaire ; Mais l’âme des hommes diligents sera rassasiée.

Proverbes 6

6. Va vers la fourmi, paresseux ; Considère ses voies, et deviens sage. 7. Elle n’a ni chef, Ni inspecteur, ni maître ; 8. Elle prépare en été sa nourriture, Elle amasse pendant la moisson de quoi manger. 9. Paresseux, jusqu’à quand seras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ? 10. Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, Un peu croiser les mains pour dormir !… 11. Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, Et la disette, comme un homme en armes.

haut



Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur