Les trois leçons du mondial de football

samedi 16 septembre 2006

Ce message a été prononcé le dimanche 9 juillet 2006, jour de la finale de la coupe du monde de football entre la France et l’Italie, par un membre de l’Eglise Evangélique Baptiste de Metz-Borny lors du culte.

Cliquez sur le bouton "lecture" ci-dessous pour écouter en ligne l’enregistrement audio de ce message au format MP3.

Les trois leçons du mondial de football
30 minutes 5 secondes
IMG/mp3/3-lecons-mondial-09-09-2006.mp3
Passages bibliques liés

Josué chapitre 6

  1. La ville de Jéricho avait soigneusement fermé toutes ses portes et s’était barricadée derrière, par peur des Israélites. Plus personne n’entrait ni ne sortait par ses portes.
  2. L’Éternel dit alors à Josué : Regarde, je te livre Jéricho, son roi et tous ses guerriers.
  3. Pendant six jours, toi et tous tes soldats vous ferez chaque jour le tour de la ville, une fois par jour.
  4. Sept prêtres portant chacun un cor fait d’une corne de bélier précéderont le coffre de l’alliance. Le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville, et les prêtres sonneront du cor.
  5. Quand le peuple les entendra produire, avec leur cor, un son prolongé, tout le monde poussera un grand cri, et les remparts de la ville s’écrouleront sur place. Alors le peuple donnera l’assaut, chacun droit devant soi.
  6. Josué, fils de Noun, convoqua les prêtres et leur dit : Chargez le coffre de l’alliance sur vos épaules et que sept d’entre vous prennent sept cors faits de cornes de béliers et marchent devant le coffre de l’Éternel.
  7. Puis il dit au peuple : En avant : faites le tour de la ville, et que les hommes armés précèdent le coffre de l’Éternel.
  8. Le peuple fit comme Josué l’avait ordonné : sept prêtres portant sept cors faits de cornes de béliers passèrent devant l’Éternel et se mirent à sonner de leur instrument tandis que le coffre de l’alliance suivait.
  9. Les hommes armés les précédaient ; une arrière-garde suivait aussi le coffre ; ils marchaient au son du cor.
  10. Josué avait donné cette consigne au peuple : « Pas de cri ! Restez muets ! Ne dites pas une parole jusqu’au jour où je vous ordonnerai de pousser des cris ! »
  11. Le coffre de l’Éternel fit une fois le tour de la ville, puis tous rentrèrent au camp pour la nuit.
  12. Le lendemain, Josué se leva de bon matin et les prêtres chargèrent le coffre de l’Éternel sur leurs épaules.
  13. Sept prêtres, portant sept cors faits de cornes de béliers, se remirent en route devant le coffre de l’Éternel, en sonnant de leur instrument. L’avant-garde les précédait et l’arrière-garde suivait le coffre de l’Éternel ; ils marchaient au son des cors.
  14. Ils refirent une fois le tour de la ville ce jour-là, avant de regagner le camp. Ils firent ainsi pendant six jours.
  15. Le septième jour, ils se levèrent dès l’aurore et firent sept fois le tour de la ville de la même manière. C’est le seul jour où ils en firent sept fois le tour.
  16. La septième fois, lorsque les prêtres sonnèrent du cor, Josué ordonna au peuple : Poussez des cris, car l’Éternel vous livre la ville !
  17. La ville avec tout ce qu’elle contient sera vouée à l’Éternel ; seule Rahab, la prostituée, sera laissée en vie avec tous ceux qui se trouveront dans sa maison, car elle a caché les hommes que nous avions envoyés.
  18. Mais attention ! Prenez bien garde à ce qui doit être voué à l’Éternel. Ne prenez rien de cela, sinon vous placeriez le camp d’Israël sous une sentence de destruction et vous lui attireriez le malheur.
  19. Tout l’argent et l’or, tous les objets de bronze et de fer seront consacrés à l’Éternel et on les mettra dans son trésor.
  20. On sonna donc du cor. Dès que le peuple l’entendit, il poussa un formidable cri, et le rempart s’écroula sur place. Aussitôt, les Israélites s’élancèrent à l’assaut de la ville, chacun droit devant soi, et ils s’en emparèrent.
  21. Ils exterminèrent par l’épée pour les vouer à l’Éternel hommes et femmes, enfants et vieillards, taureaux, moutons et ânes : tout ce qui vivait dans la ville.

Apocalypse chapitre 2 versets 8 à 11

  1. À l’ange de l’Église de Smyrne, écris : « Voici ce que dit celui qui est le premier et le dernier, celui qui était mort et qui est à nouveau vivant :
  2. Je connais ta détresse et ta pauvreté - et pourtant tu es riche. Je sais les calomnies de ceux qui se disent Juifs mais qui ne le sont pas : c’est une synagogue de Satan.
  3. N’aie pas peur des souffrances qui t’attendent. Voici, le diable va jeter plusieurs d’entre vous en prison, pour vous tenter, et vous connaîtrez dix jours de détresse. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la vie comme prix de ta victoire.
  4. Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux Églises. Au vainqueur, la seconde mort ne causera pas de mal.

2 Corinthiens chapitre 5 verset 14

  1. En effet, l’amour du Christ nous étreint, car nous avons acquis la certitude qu’un seul homme est mort pour tous : donc tous sont morts en lui.

1 Corinthiens chapitre 15 verset 52

  1. …en un instant, en un clin d’oeil, au son de la trompette dernière. Car, lorsque cette trompette retentira, les morts ressusciteront pour être désormais incorruptibles, tandis que nous, nous serons changés.

Apocalypse chapitre 11 verset 15

  1. Le septième ange sonna de la trompette, et des voix retentirent dans le ciel : Le royaume du monde a passé maintenant aux mains de notre Seigneur et de son Christ. Il régnera éternellement.

Actes des Apôtres chapitre 14 versets 19 à 28

  1. Des Juifs arrivèrent d’Antioche et d’Iconium et ils parvinrent à retourner le peuple contre eux : ils lancèrent des pierres contre Paul pour le tuer, puis ils le traînèrent hors de la ville, croyant qu’il était mort.
  2. Mais quand les disciples se rassemblèrent autour de lui, il se releva et rentra dans la ville. Le lendemain, il partit avec Barnabas pour Derbe.
  3. Après avoir annoncé la Bonne Nouvelle dans cette ville et y avoir fait de nombreux disciples, ils retournèrent à Lystre, à Iconium et à Antioche.
  4. Ils fortifiaient les disciples et les encourageaient à demeurer fermes dans la foi. Car, leur disaient-ils, c’est au travers de beaucoup de souffrances qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu.
  5. Dans chaque Église, ils firent élire des responsables et, en priant et en jeûnant, ils les confièrent au Seigneur en qui ils avaient cru.
  6. De là, ils traversèrent la Pisidie et gagnèrent la Pamphylie.
  7. Après avoir annoncé la Parole à Perge, ils descendirent au port d’Attalie.
  8. Là ils s’embarquèrent pour Antioche d’où ils étaient partis et où on les avait confiés à la grâce de Dieu pour l’oeuvre qu’ils venaient d’accomplir.
  9. À leur arrivée, ils réunirent les membres de l’Église et leur racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux ; ils exposèrent, en particulier, comment il avait ouvert aux non-Juifs la porte de la foi.
  10. Ils demeurèrent là assez longtemps parmi les disciples.


Documents joints

Les trois leçons du mondial de football
Les trois leçons du mondial de football
30 minutes 5 secondes

Commentaires  (fermé)

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur