La communion fraternelle

Mercredi 17 janvier 2007, par Gérard Perez // Messages bibliques

Les premiers chrétiens éprouvaient le besoin de se retrouver ensemble pour prendre la cène et avoir une communion fraternelle.

Il en est de même pour le chrétien d’aujourd’hui. Il ne peut rester seul et a besoin de la communion fraternelle. Celle-ci est une formation extraordinaire qui affiche l’Eglise de Jésus-Christ avec des êtres au caractère différent, loin d’être parfaits.

Elle n’est pas « le sentiment de se sentir bien », elle est « l’engagement d’être ’un’ avec chacun ».

  • Cliquez sur le bouton "lecture" ci-dessous pour écouter en ligne ce message au format audio MP3
La communion fraternelle
43 minutes 14 secondes
Résumé

Voici quelques traits soulignés quant à notre vie d’église :
- notre témoignage au monde
- le soutien des uns par les autres
- les relations vraies (accepter l’autre tel qu’il est)
- la valeur de chacun (s’accepter soi-même : physique, caractère, défauts...)
- le pardon
- la compassion (préoccupation de l’autre)

La communion fraternelle, c’est l’enrichissement de ma vie en mettant la Parole de Dieu en pratique. Le plus grand ennemi de la communion fraternelle, c’est nous-mêmes.

haut

Passages Bibliques associés

Actes des Apôtres chapitre 2 versets 41 et 42

Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et en ce jour-là, furent ajoutées environ trois mille âmes. Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières.

haut

Psaume 133

Cantique des montées. De David. Voici qu’il est bon, qu’il est agréable Pour des frères d’habiter unis ensemble ! C’est comme l’huile la meilleure Qui, (répandue) sur la tête, Descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, Qui descend sur le bord de ses vêtements. C’est comme la rosée de l’Hermon, Qui descend sur les montagnes de Sion ; Car c’est là que l’Éternel donne la bénédiction, La vie, pour l’éternité.

haut

Répondre à cet article