Le salut

Jeudi 24 mai 2007, par Frédéric BRIGNANO // Etudes de la Bible

Dans cette étude, Frédéric Brignano fait la synthèse de ce que la Bible dit au sujet du salut.

Définition


info document - JPEG - 6.4 ko Le salut est la rédemption éternelle de l’homme pécheur, obtenue par la repentance et la foi en la perfection du sacrifice de Jésus-Christ à la croix. Nous sommes sauvés par la grâce de Dieu.

Le Salut est un don de Dieu gratuit. Il nous offre son pardon, Dieu ne nous demande pas de faire une œuvre particulière qui nous ouvrirait les portes du ciel, cette œuvre il l’a déjà accomplie en envoyant Jésus-Christ son fils sur la croix.

1 Pierre chapitre 1 versets 18 & 19

  1. Vous savez que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères,
  2. mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache.

Galates chapitre 2 verset 16

  1. Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les œuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que personne ne sera justifié par les œuvres de la loi.
Mais d’où vient notre péché ?

Le péché est le principe de mal moral transmis à tous les hommes depuis la désobéissance d’Adam.

Genèse chapitre 2 versets 16 & 17

  1. L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ;
  2. mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement.

Genèse chapitre 3 versets 4 à 6

  1. Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ;
  2. mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal.
  3. La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.

Adam et Eve n’ont pas obéi au commandement que Dieu leur avait donné et par cette désobéissance nous avons hérité de ce péché.

Romains chapitre 5 versets 17 à 19

  1. Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul.
  2. Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes.
  3. Car, comme par la désobéissance d’un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul beaucoup seront rendus justes.

Quelle joie de savoir que par un seul homme, Jésus Christ, nous sommes rendus justes.

Psaume 53 verset 4

  1. Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul.

Voilà un passage dans la bible qui est clair, nous sommes tous pécheurs, ce qui veut dire que nous avons tous besoin de la grâce de Dieu, du Salut.

Tite chapitre 2 versets 11 à 14

  1. Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
  2. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,
  3. en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ,
  4. qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.

La grâce de Dieu est pour tous, sans exception.

Romains chapitre 2 versets 10 à 11

  1. Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec !
  2. Car devant Dieu il n’y a point de favoritisme.
Conclusion


Le Salut est une grâce de Dieu, accordé par le sacrifice à la croix de son fils Jésus-Christ. Il nous est possible d’accéder à cette grâce en nous repentant de nos péchés par la prière devant Dieu et en acceptant par la foi ce sacrifice qui nous purifie de tous péchés. Ce n’est pas par les œuvres que nous sommes sauvés, car le Salut nous est offert gratuitement.

Répondre à cet article