Vivre par l’Esprit

Introduction à la lettre aux Galates
mercredi 17 octobre 2007
par Pascal Chevriot

Dans cette analyse de la lettre de Paul aux Galates, Pascal Chevriot passe en revue ce que l’on peut entendre par "Galates" ainsi que les raisons de cette lettre, parmi lesquelles la défense de la liberté que Christ donne et l’affirmation que la loi ne sauve pas.

  • Cliquez sur le bouton "lecture" ci-dessous pour écouter en ligne ce message audio au format MP3.
Vivre par l’Esprit
IMG/mp3/Vivreparl_Esprit07102007PascalChevriot.mp3
MP3 - 37.1 Mo
Vivre par l’Esprit
Résumé

Il est important de poser le contexte dans lequel a été écrite cette lettre.

Galates chapitre 5 versets 6 à 8 et 13 à 18

5 6 Car, en Christ-Jésus, ce qui a de la valeur, ce n’est ni la circoncision ni l’incirconcision, mais la foi qui est agissante par l’amour.
7 Vous couriez bien : qui vous a arrêtés, en vous empêchant d’obéir à la vérité ?
8 Cette suggestion ne vient pas de celui qui vous appelle.
9 Un peu de levain fait lever toute la pâte.
10 Pour moi, j’ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu’il soit, en supportera la condamnation.
11 Quant à moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté ? Le scandale de la croix a donc disparu ?
12 — Qu’ils se mutilent donc, ceux qui mettent le trouble parmi vous !
13 Frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte pour (vivre selon) la chair, mais par amour, soyez serviteurs les uns des autres.
14 Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
15 Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde de ne pas être détruits les uns par les autres.
16 Je dis donc : Marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez point les désirs de la chair.
17 Car la chair a des désirs contraires à l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à la chair ; ils sont opposés l’un à l’autre, afin que vous ne fassiez pas ce que vous voudriez.
18 Mais si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes pas sous la loi.

Ga 5, 6-18 (Bible de la Colombe)

Paul voulait défendre la vie de liberté que nous avons en Jésus-Christ. Dans cette lettre, il s’adresse aux Galates. Ce nom recouvre l’ensemble des Gaules. Il n’y a pas une Gaule mais des Gaules, ensemble des peuplades celtiques qui ont migré au 3ème siècle avant Jésus-Christ, notamment vers l’actuelle Turquie (Ankara). Paul s’adresse peut-être à ces galates du nord, ou alors aux galates du sud.

Pourquoi écrire ?

Certains disaient que faute de respecter la loi mosaïque, on ne pouvait être un "bon chrétien." C’est cette idée que Paul combat.

Après une courte introduction, Paul entre tout de suite dans le vif du sujet.

Ses opposants disent que Paul n’a pas le "droit" de donner son enseignement car il n’est pas docteur et n’a pas d’autorité.

Réponses de Paul

  1. Le message n’est pas celui de Paul, ni même des apôtres, mais celui de Jésus-Christ qui le lui a révélé.
  2. Le message a été confirmé par les apôtres qu’il a rencontrés.
  3. Quand Paul a repris Pierre, Pierre l’a accepté. Pierre avait mangé avec les païens, puis avait changé d’attitude en présence de "bons Juifs."

Paul a, effectivement, une autorité apostolique.

La loi ne sauve pas

Elle n’a été qu’un "enseignant" destinée à faire des hommes libres. Nous sommes "enfants d’Abraham," nés de la femme libre. Nous ne pouvons être sous la loi et vivre par la foi.

haut

Pas de prétextes

Conduits par l’Esprit, nous allons vivre l’obéissance sans qu’elle nous soit imposée par la loi.

Être un "bon chrétien" ne se résume pas à une liste de choses à faire et ne pas faire. La liberté est notre norme. Nous ne devons toutefois pas tomber dans le libertarisme.

Relisons la lettre aux Galates.

haut


9 votes