Je sais en qui j’ai cru

Dimanche 24 juin 2007, par Joël Chiron // Messages bibliques

Au moment où l’apôtre Paul est dans les pires conditions, enfermé au fond d’une prison et sur le point d’être exécuté, il continue d’affirmer haut et fort qu’il sait en qui il a cru et qu’il entend garder le « bon dépot », la vérité de la Bonne Nouvelle en Jésus-Christ.

Paul est dans une situation terrible quand il écrit cette lettre. On pense parfois que l’on est « au fond » du gouffre. Ce que Jésus a souffert est pire, bien entendu. Ce que certains apôtres ont souffert était très fort également.

- Cliquez sur le bouton "lecture" ci-dessous pour écouter en ligne ce message au format audio MP3.

Je sais en qui j’ai cru
39 minutes 12 secondes
Je sais en qui j'ai cru -  MP3 - 35.9 Mo
Je sais en qui j’ai cru
39 minutes 12 secondes
Résumé

Paul est en prison, coupé de ses frères, la mort est proche. Au sein de ces moments difficiles, Paul dit : « Je sais en qui j’ai cru. » Paul est abandonné de presque tous. Il a été arrêté car il était le "meneur" des chrétiens. Le soutenir signifierait être menacé. Certains des frères pensent peut-être que Paul va trop loin.

Plusieurs le rejettent ouvertement :
- Alexandre le forgeron lui fait du mal,
- Démas part par amour pour le siècle présent,
- Crescence et Tite partent travailler ailleurs en Dalmatie, où la pression est moins forte..

"Luc seul est avec moi." Savoir que Luc est resté fidèle encourage à lire l’évangile de Luc et les Actes des Apôtres. Paul transmet à Timothée son assurance en lui recommandant de "garder le bon dépot". Le Seigneur a la capacité de garder ce qu’il promet, ce qu’il a en réserve. Nous aussi sommes appelés à garder le dépot du Seigneur, à ne pas le renier.

Paul n’a pas honte. Dieu a donné force, sagesse, amour. Paul sait que c’est le Seigneur qui nous garde. Nous sommes appelés à ne pas avoir honte et tenir fermement. La grâce de Dieu a été prévue très longtemps à l’avance. Elle a été manifestée en Jésus-Christ.

La vie selon Dieu est complètement différente de ce que nous pouvons concevoir. Cette vie a été mise en évidence en Jésus-Christ.

haut de page

Conclusion

On ne peut imaginer ce que sera le ciel. La nature de Dieu et de son Royaume sont complètement différents de tout ce que l’on peut décrire. La chair et le sang ne peuvent comprendre cela.

Ceci dit, l’évangile, lui, ne peut être lié. La Bonne Nouvelle, la force de l’évangile, c’est le Seigneur lui-même. Le mal en nous doit mourir.

Le combat des derniers temps est de garder le bon dépot, de ne pas succomber à la tentation d’échafauder des entreprises humaines et de combler les vides avec n’importe quoi.

haut de page

Passages Bibliques associés

2 Timothée chapitre 1 versets 7 à 14

  1. Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse.
  2. N’aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi son prisonnier. Mais souffre avec moi pour l’Évangile,
  3. par la puissance de Dieu qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels,
  4. et qui a été manifestée maintenant par l’apparition de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l’immortalité par l’Évangile.
  5. C’est pour cet Évangile que j’ai été établi prédicateur et apôtre, chargé d’instruire les païens.
  6. Et c’est à cause de cela que je souffre ces choses ; mais j’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là.
  7. Retiens dans la foi et dans la charité qui est en Jésus-Christ le modèle des saines paroles que tu as reçues de moi.
  8. Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous.

haut de page

1 Corinthiens chapitre 15 verset 50

  1. Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité.

haut de page

Répondre à cet article